A la Une

Recommandations sur les activités d’assistance médicale à la procréation en contexte de circulation du SARS-CoV-2

Vous trouverez ci-dessous la version 4 des recommandations de l’Agence de la biomédecine relatives aux activités d’AMP dans le contexte de circulation du SARS-CoV-2, datée du 6 octobre 2020, ainsi qu'une mise à jour de la Fiche info patient - FAQ (ocot 2020).

L'Agence de la Biomédecine recrute

un MÉDECIN clinicien ou
biologiste spécialiste en AMP (H/F)

à temps incomplet (50%)
Fonctionnaire détaché / MAD ou contractuel en CDD 1 an
Poste à pourvoir dès que possible

Fiche de poste

 

L'Agence de Biomédecine a mis  en ligne sur son site Internet la plaquette d'information 2020 sur les financements des activités d’AMP, de CPDPN et de DPI.

https://www.agence-biomedecine.fr/IMG/pdf/plaquette_financements_en_pegh_2020.pdf

Nous relayons également la demande de notre ami Édouard AMAR concernant son étude sur la fertilité masculine :

Dear colleague 

We are contacting you regarding an Online Survey on “Male Infertility and Antioxidant Use” approved by the Cleveland Clinic Ethics Committee.

Volume 22, numéro 2, 2020

Les effets de l'endométriose sur la reproduction.

 

Malgré les contraintes liées à la crise sanitaire qui a vu, pour la première fois, un arrêt des activités d’AMP sur l’ensemble du territoire, vous vous êtes fortement investis. D’abord pour soutenir et informer les patients désireux de reprendre rapidement leurs parcours d’AMP.

Vous êtes nombreux à avoir des difficultés pour trouver sur le site de l’assurance maladie (ameli.fr) la référence de la mesure dérogatoire pour les femmes de 43 ans prises en charge en AMP.

Voici le lien direct : https://www.ameli.fr/medecin/actualites/assistance-medicale-la-procreation-une-mesure-derogatoire-pour-les-femmes-de-43-ans

L’Agence de la biomédecine publie une mise à jour de ses recommandations sur les modalités de la prise en charge des patients dans le contexte de circulation du SARS-CoV-2.

Soucieuse d’accompagner et de soutenir les couples concernés par cette mesure, l’Agence de la biomédecine a mis en place un groupe de travail afin de préparer la reprise des activités d’AMP.

De nouvelles recommandations ont été émises, en étroite concertation