Chers amis, chers membres de la SMR, chers professionnels de l'AMP,

Voici plus d'un an que le conseil d'administration m'a confié la présidence de la SMR et il est temps de faire un petit bilan...

Comme l'an dernier le bureau de la SMR a poursuivi son action avec dynamisme et volonté et j'en profite pour le remercier chaleureusement.
La journée thématique à Paris au mois de novembre a associé des intervenants nationaux et internationaux qui ont largement contribué à la qualité de son programme scientifique.

Le congrès national du mois de juin, qui a retrouvé Paris après de longues années, a permis d'accueillir plus de 400 participants au Palais des Congrès. Dans le cadre de notre partenariat, une session complète a été animée par la société Belge de Reproduction la BSRM. Nous participerons cette année à une session de leur congrès qui aura lieu les 1er et 2 décembre à Ostende.

 

Lors de notre congrès une session a également été consacrée à l'intérêt d'une société unique et 2 pays voisins et amis (l'Espagne et la Belgique) nous ont expliqué le fonctionnement et les avantages d'une telle Société représentant l'ensemble des professionnels.

Vous vous souvenez sûrement que l'an dernier, dans la première lettre que je vous adressais, je vous faisais part de mon espoir de voir disparaître la SMR au profit d'une seule et unique société qui défendrait les intérêts des patients et des professionnels de la Reproduction.

Que s'est il passé depuis un peu plus d'une année ?

Nous avons été à l'initiative d'un questionnaire en ligne qui a largement été diffusé aux professionnels, questionnant chacun sur sa position pour ou contre une société unique et sur comment mettre en place cette société.

Nous avons reçu plus de 380 réponses ce qui est largement significatif par rapport à l'ensemble des professionnels de l'AMP. À plus de 80%, vous vous êtes prononcés en faveur de cette société unique que vous soyez cliniciens ou biologistes, praticiens du public ou privé,  quelles que soient les sociétés savantes dont vous êtes membres.

Cette volonté des professionnels est donc quasi unanime.

Nous avons présenté ces résultats lors du congrès 2016 de la FFER à Paris et après une discussion avec l'ensemble des personnes présentes dans la salle, il était convenu avec les représentants des sociétés savantes de la FFER et la SMR qu'une réunion aurait lieu avant la fin d'année 2016. Elle devait réunir les 9 sociétés de la FFER, SMR, CNGOF, le syndicat des centres privés et le collège des jeunes praticiens. Cette réunion devait permettre de reprendre la discussion, d'élaborer comment juridiquement il était possible de créer une société unique et fonder les bases des statuts d'une nouvelle société. Nous pensions réellement pouvoir avancer sur le sujet avec de grands espoirs de pouvoir concrétiser ce projet et le présenter lors d'un congrès unique celui de la FFER 2017 à Tours.

Quelle a été la suite donnée à cette décision ?

Les différentes sociétés de la FFER ont refusé d'organiser cette réunion pour la fin d'année, réfutant la validité des résultats du questionnaire en ligne présenté lors de la FFER. Une partie des sociétés savantes ont voulu refaire au sein de leur propre société un questionnaire similaire. Les résultats ont été les mêmes avec une majorité toujours écrasante de professionnels en faveur d'une société unique mais également favorable à une réunion nationale (représentée à ce jour par les journées de la FFER).

Les sociétés de la FFER après de multiples relances, ont accepté de faire une réunion  mais uniquement avec la SMR sans faire participer d'autres sociétés ni les jeunes praticiens. Nous avons été reçus assez froidement et seule la proposition d'intégrer la SMR à la FFER a été évoquée de leur part.

Forts du questionnaire, du soutien et des nombreux témoignages de professionnels nous avons proposé d'intégrer la FFER pour essayer de faire avancer ce projet de société unique sous conditions de pouvoir établir un cahier des charges et un calendrier des échéances.

Malheureusement notre proposition a été refusée par les sociétés de la FFER. Toutes les sociétés représentées par leur président à l'exception du GEFF se sont prononcées en août 2017 : CONTRE le projet de société unique et pour l'intégration de la SMR dans la FFER comme société "associée" (pouvant participer au congrès de la FFER mais sans droit de participer au CA ni droit de vote).

 

Malgré notre motivation clairement affichée et prêts à faire certaines concessions, cette proposition nous a paru clairement indécente, peu confraternelle, à l'encontre du projet que nous défendons et de la volonté affichée des professionnels, de nous tous, de vous tous.

Nous ne comprenons pas la position de nombreux présidents des sociétés de la FFER qui se prononcent davantage en leur nom propre qu'en tant que représentant des membres de leur société. Ils n'ont à aucun moment défendu la volonté des membres de leur société qui s'étaient clairement exprimés lors des enquêtes, en faveur de la création d'une société unique.

Il nous semble important et primordial de mettre à la lumière ces comportements de dirigeants de sociétés savantes qui défendent quels intérêts ?

Nous avons donc décidé de refuser d'intégrer la FFER et vous comprendrez pourquoi après les explications ci dessus. Nous tenons à votre disposition tous les échanges mails évoqués et résultats d'enquêtes.

Nous continuerons à nous battre pour l'intérêt d'une seule et unique société. Nous espérons pouvoir compter sur votre soutien et votre adhésion. Nous reviendrons prochainement vers vous pour vous informer de l'évolution de ce projet et des perspectives envisagées. Toutes les bonnes volontés sont cordialement invitées à se faire connaître pour s'impliquer dans ce projet.

Nous espérons que l'année 2018 sera plus enrichissante et propice à des projets d'ouverture et d'avancée vers le progrès.

Merci encore à tout le bureau pour son action ainsi que le soutien de tous les professionnels que nous avons rencontrés et qui nous encouragent dans nos démarches.

Amicalement,

Nicolas Chevalier
Président de la SMR

 

Pr Jacques LANSAC

 

Le professeur Jacques Lansac nous a soudainement quittés le 27 septembre.

La communauté médicale perd un de ses grands représentants, mais c'est surtout un homme de qualité et un homme qui avance qui disparaît.

Ce n'est pas seulement un praticien investi dans sa spécialité en gynécologie obstétrique, mais un acteur engagé ...

 

Lire la suite...

Save the Date

 

Nous vous donnons rendez-vous à nos prochaines journées :

 

Smr sur les réseaux sociaux

 

Vous pouvez désormais nous suivre sur Facebook et LinkedIn.

Toutes notre actualités directement dans vos poches avec ces 2 réseaux sociaux efficaces.

Nous vous invitons à partager ses pages avec votre réseau professionnel.
 

 

Conférence PND PGD

 

35 ans de diagnostic anténatal et 25 ans de diagnostic préimplantatoire

L’Université Libre de Bruxelles et la Vrije Universiteit Brussel ont contribué de façon significative au développement du diagnostic anténatal et du diagnostic préimplantatoire.

 

Lire la suite

Journées Centre Sainte Colette

 

12 & 13 janvier 2018 à Marseille

 

Lire la suite

Agenda

 

 

Plus d'informations sur s-m-r.org : Actualités - Congrès - Contact
Ce message ne s'affiche pas correctement, visualisez nos newsletters directement en ligne sur s-m-r.org