Actualités

Comment optimaliser la FIV jusqu’au transfert d’embryon

Comment optimaliser la FIV jusqu’au transfert d’embryon - 3 février 2006

Le 3 février 2006, à Paris, a eu lieu une journée organisée par le Groupe d'Intérêt en Biologie de la Reproduction sur le thème sur le thème «Comment optimaliser la FIV jusqu’au transfert d’embryon».

La congélation dans tous ses états

28 janvier 2005, Paris, France

Réunion organisée par J.F. VELEZ de la CALLE

OVAIRES MICROPOLYKYSTIQUES

Groupe d'intérêt Chirurgie de la Reproduction, 7 Mai 2004 :

«PRISE EN CHARGE CHIRURGICALE DES OVAIRES MICROPOLYKYSTIQUES»

Orateurs : H. FERNANDEZ – A. WATTIEZ – A. WATRELOT

La maladie des ovaires micropolykystiques est connue depuis 1935 où Stein et Leventhal ont décrit la maladie et proposé une résection cunéiforme des ovaires par laparotomie.

Les Anti-aromatases

L. Mauriac

Les inhibiteurs de l’aromatase ont été utilisés dans les années 1980 dans les cancers du sein métastatiques. L’aminoglutéthimide, prescrit initialement comme anti-comitial puis comme anti-surrénalien est venu renforcer l’arsenal thérapeutique dominé alors par les anti-estrogénes dont une seule molécule était synthétisée, le tamoxiféne. Ils ont pris ensuite leur plein essor lorsque leur sélectivité a pu être développée, permettant de bloquer de façon spécifique le complexe enzymatique de l’aromatase. Deux catégories d’inhibiteurs, type I et type II, sont actuellement à notre disposition.

Stratégie pour le transfert embryonnaire

Laboratoire Marcel Mérieux
1 Rue Laborde
69500 BRON

Une stratégie pour le transfert embryonnaire est nécessaire pour optimiser les résultats de la fécondation in vitro, exprimés en terme d’enfants nés, tout en évitant la survenue de grossesses multiples de rang élevé. Par ailleurs, ces grossesses de rang élevée comportent des risques obstétricaux élevés.

Pages